Ahlala, 'est pas la grande forme en ce moment.

1) Les exams sont finis depuis une semaine et c'est maintenant l'heure des doutes. ais je réussi quelque chose ? vais-je avoir mon semestre ? Bref plein de questions surgissent après ces examens plus que surprenants. Oui surprenants parceque j'ai eu des sujets auxquels je ne m'attendais pas forcément (du genre ceux que nous n'avions pas du tout étudié en cours...) ou surprenants aussi dans le sens où il y a certaines matières où j'ai l'impression d'avoir un peu réussi; chose incroyable car je suis quelqu'un de très défaitiste; Je fais peut être fausse route en plus, je me dis que j'ai réussi mais j'ai peut être raté en réalité. BREF: mon bilan pour ces exams: c'est pas gagné, je pense en avoir plus raté que je ne pense en avoir réussis.

2) Petite déprim car en ce moment ma copine est en examen, ça fait une semaine et demie que ça dure et ça va durer encore une semaine. Et le truc, c'est que de ce fait, on ne s'est pas vu depuis le 10 janvier. Et puis on ne s'est pas beacoup parlé. Bon j'essaye de me dire que c'est une petite mauvaise période à surmonter et que ça ira mieux après. Je ne lui en veux pas du tout, elle n'y est pour rien mais une chose est certaine: VIVEMENT que ses exams soient finis et qu'on se fasse une sortie !!!!!!

3)C'est surement la raison première de ma petite déprime; le Disney store. Et oui, voila deux semaines que je n'y travaille plus. Pourquoi ? tout simplement car nous entrons dans une période creuse, la première semaine des soldes passée, il n'y a plus grand monde dans les magasins. le monde reviendra petit à petit à partir de mars avril; On m'a dit que quand il y aurait du boulot o m'appellerait, mais je suis parano et défaitiste (comme je l'ai déjà dit). Alors plus le temps passe, plus je stresse et me fais du soucis. Je rêve qu'on m'appelle pour aller bosser. j'ai une peur bleue que l'on ne m'appelle jamais. C'est la panique quoi..... donc voila, ne pas travailler en ce moment et ne pas savoir quand je vais retourner bosser est pour moi une torture !

conclusion: j'essaye de relativiser, de positiver (ce qui est très dur pour moi). heureusement des amis sont là pour me remonter le moral. Alors merci à vous Elodie, Chantal, Anaëlle...